Caviar d’aubergine « brûlée »

Il m’a fallu des années avant de pouvoir apprécier le caviar d’aubergine. Les aubergines en général en fait. Question de maturité sans doute. Mais une fois que j’ai eu le déclic, c’est une véritable histoire d’amour gustatif qui a démarré entre elles et moi !

Le caviar d’aubergine est un classique de la cuisine libanaise mais on en trouve également en Russie, en Egypte et au Moyen-Orient en général. Les versions sont nombreuses et les ingrédients varient selon le pays. Toutes en général ont un goût fumé obtenu en « brûlant » le légume soit directement sur la flamme de la gazinière soit sous le grill au four.

Cette recette est extraite du livre « Le cookbook » d’Ottolenghi et est très, mais alors très, différente de la recette familiale à laquelle je suis habituée. Celle-ci m’a plus fait penser au moutabal libanais ou au baba ganoush que l’on mange au restaurant même si elle ne comprend pas de tahini.

Quoi qu’il en soit, on a tellement aimé que j’en ai préparé deux fois en une semaine. Succès identique (et la première fois j’avais des invités, donc plus de goûteurs) !

D’habitude je cuis les aubergines au four mais cette fois j’ai opté pour la cuisson sur la flamme de la gazinière : c’est légèrement plus rapide et permet de plus facilement surveiller et tourner le légume. Bien sûr, sans gaz, le four fera très bien l’affaire.

La recette demande un peu de suivi mais n’est absolument pas compliquée. A nouveau, c’est comme au restaurant ! Vous obtiendrez un caviar d’aubergine légèrement fumé. Pour l’adoucir, le livre prévoit de la mélasse de grenade mais vu la difficulté à se procurer cet ingrédient, je l’ai remplacé par du sirop d’érable. J’ai en effet lu dans une autre recette que l’auteur proposait de substituer le premier par le second. Comme précisé dans le livre, l’aubergine doit être légèrement piquante et très parfumée.

A déguster avec des morceaux de pita, des crudités ou en accompagnement de courge butternut rôtie (recette dans un autre post ICI).

1. caviar aubergine rotie

Recette :

Ingrédients :

  • 1 aubergine
  • 150 gr de yaourt grec
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 1 ½ càc de mélasse de grenade (sirop d’érable pour moi)
  • 3 càs de jus de citron (voire un peu moins)
  • 1 càs de persil plat ciselé (je n’en ai pas mis)
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • Sel et poivre

Réalisation :

  1. Piquez l’aubergine avec une fourchette.
  2. Présentez-la à la flamme de la gazinière réglée sur moyen et laissez cuire 15 à 25 minutes en la retournant de temps en temps, jusqu’à ce que la chair soit tendre et que la peau soit brûlée et s’effrite.
  3. Pour la cuisson au four : placez l’aubergine sous le grill, environ 1h, en la retournant de temps en temps.
  4. Incisez l’aubergine sur toute la longueur.
  5. Avec une cuillère, prélevez la chair tendre en évitant la majeure partie de la peau brûlée.
  6. Laissez égoutter 10 minutes dans une passoire.
  7. Hachez grossièrement la chair sur une planche ou dans un bol.
  8. Dans un saladier (ou le bol de l’étape précédente), mélangez la chair d’aubergine, le yaourt, l’huile, le sirop d’érable, le jus de citron (commencez par 2 càs et ajoutez si nécessaire) et l’ail.
  9. Goûtez, salez, poivrez et ajoutez du jus de citron si nécessaire.

Bon appétit !

Début de cuisson de l’aubergine:

2. début cuisson

Fin de cuisson:

3. on acheve la cuisson

L’aubergine « brûlée »:

4. l'aubergine rôtie

L’aubergine fumante:

5. on coupe en 2

On laisse égoutter:

6. on laisse egoutter

On hache:

7. aubergine hachee

Le caviar d’aubergine:

8. caviar aubergine

A table (avec la courge butternut rôtie)!

9. a table!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *